L’impression écolo avec de l’eau

1 Commentaire

À l’heure actuelle où l’on parle souvent d’écologie, les chercheurs ne cessent de faire des trouvailles permettant d’obtenir des produits qui ne sont pas nocifs ou qui protègent de près ou de loin l’environnement. Tout le monde s’y met. Les ingénieurs dans tous les domaines essaient de trouver des solutions pour réduire la propagation des gaz à effets de serre dans l’atmosphère. Il y a peu de temps, une équipe de chimistes chinois a fait connaitre une solution surprenante qui vise à économiser le papier d’impression et limiter la pollution. Cette dernière découverte consiste à remplacer l’encre par de l’eau.

Le pourquoi de cette recherche

Une grande majorité des entreprises se sert encore des imprimantes qui fonctionnent avec de l’encre pour imprimer divers dossiers et documents. Pourtant, ces derniers ne sont pas toujours utilisés à bon escient. Ils finissent dans les poubelles et donc ne sont que des pertes inutiles, du papier gaspillé pour rien.

C’est justement pour résoudre ce problème et ainsi optimiser l’économie d’une infinité de feuilles que les savants de l’Université de Jilin ont tout fait pour trouver un remède. La solution semble plaire aux écologistes. Leur proposition a été mise en évidence par la revue « Nature ». Je pense que ça vous plaira aussi, même si vous n’êtes pas forcément écolo.

De l’eau pour remplacer l’encre

Cette solution trouvée par les Chinois se base sur une réaction chimique qui semble très facile à comprendre. Son fonctionnement est simple. Au lieu d’utiliser de l’encre, la cartouche de l’imprimante se sert de l’eau.

Deux couches d’un épaississant industriel nommé polyéthylène glycol recouvrent la feuille de papier-filtre. Une fois humecté, ce produit translucide de prendre de la couleur. Ainsi, l’imprimante peut faire apparaître des caractères, seulement monochrome cependant grâce à la projection d’eau.

Les limites de l’impression à l’eau

Ce système a comme particularité de disparaitre au bout de 22 heures. En effet, le résultat de l’impression s’évapore avec l’eau une fois cette durée écoulée. Comme la feuille redevient vierge, on peut alors la réutiliser à plusieurs reprises. Selon ces chercheurs, elle est encore réutilisable au moins 50 fois.

Étant encore un prototype, cette invention chinoise n’est pas disponible sur le marché. Le grand public ne pourrait alors le trouver ni sur internet ni dans le commerce habituel. Pourtant, son usage semble présenter des avantages considérables. En effet, cet équipement de bureau nous permettra de faire des économies considérables. En réutilisant à plusieurs reprises les feuilles, nous pouvons nous éviter d’en acheter.

Une réponse à “L’impression écolo avec de l’eau”

  1. Geoffroy

    eh bien, ce serait super de pouvoir imprime avec de l’eau, ça reviendrait sans doute moins cher aussi et cela nous permettrait de faire des économies en protégeant la nature. Pas mal quand même.

    Répondre

Laisser une réponse